Accélérer la transition énergétique

La région Bourgogne-Franche-Comté veut accélérer la transition énergétique et devenir, d’ici 2050, une région à énergie positive. C’est l’une de ses priorités majeures. Transports, énergies renouvelables, rénovation énergétique des bâtiments, agriculture, formation professionnelle, développement économique, gestion des déchets : chaque jour, nous sommes tous concernés. Nous pouvons faire un geste et agir pour changer de modèle. A travers ses compétences et ses politiques, la région met en place cette transition, qui s’opère au quotidien.

La Bourgogne-Franche-Comté bénéficie, en effet, dun environnement naturel exceptionnel. C’est l’une des régions les plus vertes de France. Il s’agit donc autant de la protéger que de la promouvoir. Mais elle souffre aussi d’un habitat plus énergivore, d’où l’importance fondamentale de l’efficacité énergétique. Elle dispose, par ailleurs, d’un potentiel formidable en matière d’énergies renouvelables, qui induit de changer de braquet pour en tirer le meilleur parti.

D’importantes évolutions législatives sont, par ailleurs, intervenues pour amplifier et conforter le rôle et la responsabilité de la collectivité régionale en la matière.

La Bourgogne-Franche-Comté du XXIe siècle veut autant devenir un territoire à énergie positive qu’une région zéro déchet. A ce titre, la règle des 3 R lui sert de boussole :

  • Réduire les consommations énergétiques
  • Réutiliser les ressources
  • Recycler les déchets

Dans ce contexte, la question des mobilités, renforcée par la nouvelle compétence «Transports» transférée à la région par les départements, prend une nouvelle acuité. Promouvoir de nouvelles mobilités plus propres et plus durables devient une exigence collective autant qu’une opportunité pour repenser les modes de déplacement au sein d’une approche plus ouverte et moins cloisonnée.

Notre ambition est d’unifier un réseau de transport régional de qualité fondé sur l’intermodalité et l’innovation pour inventer les solutions de mobilité les plus adaptées aux besoins de chacun tout en réduisant la place de l’usage individuel du véhicule à moteur thermique, au profit des usages partagés et des modes de déplacement les plus respectueux de l’environnement. L’autopartage et le co-voiturage, les nouvelles motorisations à base d’énergies renouvelables et/ou non polluantes font partie de l’offre de services qui doit être encouragée.

Focus – La structuration par la région d’une filière de l’hydrogène

La région mobilise l’ensemble des acteurs de la filière hydrogène : entreprises, universités, labo­ra­toires de recherche, et collectivités expé­ri­mentatrices pour modéliser la structu­ration d’une filière complète de l’hydro­gène. Celle-ci ira de la production à la consom­mation en passant par le  stockage. En alliant les savoir-faire en ma­ti­ère d’éolien  et ceux en matière d’hydrogène, la région fait la démonstration de la complé­mentarité des ressources du territoire. De vraies opportunités au cœur du marché mondial de l’énergie renouvelable. Cette démarche a fait l’objet d’une labellisation nationale, qui lui permettra de bénéficier du soutien de l’Etat.

VOTRE AVIS NOUS INTÉRESSE !

Vous avez été plus de 630 à répondre au questionnaire sur la transition énergétique en Bourgogne-Franche-Comté. Merci. Vous trouverez ci-dessous

 

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×