Ecrivez avec nous une nouvelle page de l’économie en Bourgogne-Franche-Comté !

En attendant le schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation (SRDEII)…

Vous êtes nombreux à avoir contribué par écrit à nos interrogations pour le futur Schéma Régional de Développement Economique et nous vous en remercions vivement. Vous avez été près de 13 000 à vous connecter sur chacun des 12 enjeux suivants. 590 d’entre vous avez contribué à cette concertation. Retrouvez ci-dessous les résultats par enjeux et départements.

L’analyse de ces réponses est en cours par le cabinet consultant qui nous accompagne dans ce projet (GAC). D’ores et déjà, nous pouvons porter à votre connaissance que les sujets des grands principes de l’action publique, de la transition écologique et énergétique et de l’emploi ont vivement mobilisé. Vos contributions servent à nourrir les concertations thématiques qui se déroulent en parallèle depuis le 20 janvier dernier et jusqu’à la fin avril. Elles associent les partenaires du développement économique de la Région. Elles servent à partager le diagnostic économique et à fixer nos grandes orientations stratégiques. Nous proposons de vous faire un retour sujet par sujet au fil des analyses courant mars. Merci de votre mobilisation à nos côtés !

Les enjeux

Analyse des ateliers par département

Retour sur ces enjeux ci-dessous.

Calendrier

  • Lancement de la démarche le 3 décembre
  • Appel à contribution jusqu’au 6 février 2022
  • Concertations thématiques à partir de janvier 2022
  • Vote du schéma juin 2022

En cas de question, l’équipe projet est à votre écoute :

 

Contexte : depuis la Loi NOTRe (nouvelle organisation territoriale de la République), la Région  encadre les interventions des collectivités (départements, mairies, communautés de communes…) en matière économique et en fixe les principes. Ces interventions prennent différentes formes (subventions, avances remboursables, garanties…) et se destinent à différentes cibles (entreprises, chambre de commerce et d’industrie…).

Enjeu : L’aide publique n’est pas un droit mais une possibilité, et entraine des obligations pour les bénéficiaires. Quels principes doivent encadrer l’action économique publique ? 

Finalité stratégique : élaborer une politique d’intervention économique juste, efficiente et incitative

Contexte : L’adaptation au changement climatique, la diminution des ressources naturelles, l’augmentation des risques environnementaux constituent autant d’enjeux que nous devons intégrer dans le modèle de développement économique que nous souhaitons mettre en œuvre à l’échelle de la Bourgogne-Franche-Comté

Enjeu : Le changement climatique et les autres enjeux environnementaux (déchets, pollutions, biodiversité…) sont souvent vécus comme des contraintes par les entreprises, mais sont au cœur des préoccupations citoyennes et des engagements politiques. Comment réconcilier les deux, et jusqu’où aller dans la contrainte ?

Finalité stratégique : Faire de la transition écologique et énergétique, un modèle de performance pour l’économie régionale.

Contexte : l’existence de tensions sur l’emploi dans de nombreux secteurs d’activité atteste d’une inadéquation entre l’offre et la demande. Le développement des compétences individuelles est une condition à la croissance des entreprises.

Enjeu : « L’emploi est la finalité des politiques économiques et le recrutement de compétences une préoccupation majeure des chefs d’entreprises ».

Finalité stratégique : Attirer et développer les compétences au service de la création et du maintien de l’emploi en adéquation avec les besoins des entreprises et tenant compte des mutations économiques.

Contexte : L’industrie reste le socle économique de la Bourgogne-Franche-Comté. Les crises successives qu’elle a connues nécessitent de poursuivre les nouvelles actions qui vont permettre de maintenir sa compétitivité et son développement

Enjeu : Enjeu emblématique des politiques économiques, l’industrie continue de connaître des mutations profondes, notamment dans l’automobile.

Finalité stratégique : Permettre par les leviers individuels et collectifs l’accompagnement des entreprises et filières industrielles à toutes les étapes de leur développement.

Contexte : L’économie de proximité occupe un rôle essentiel dans différents domaines de l’économie tels que les services résidentiels, le tourisme et les loisirs, l’agriculture…. Elle répond de plus en plus aux attentes de la société, notamment en matière environnementale.

Enjeu : Pour que les territoires (Pays, EPCI…) soient attractifs, il faut que les biens et services proposés assurent la qualité de vie de leurs habitants. Or, dans certains territoires, leur absence est un enjeu. Comment poursuivre ce qui a été initié lors de la crise du Covid (délégation de compétence au plus près du territoire pour mieux adapter les réponses aux besoins ?

Finalité stratégique : Permettre aux territoires de développer ou maintenir des services et biens en proximité, indispensables à leur attractivité et répondant aux besoins de la population.

Contexte : L’économie sociale et solidaire (ESS) regroupe des entreprises qui cherchent à concilier utilité sociale, solidarité, performance économique et gouvernance démocratique, et dont l’ambition est de créer des emplois et de développer une plus grande cohésion sociale.

Enjeu : Favoriser le développement et l’ancrage durable des différentes formes de l’économie sociale et solidaire sur le territoire régional.

Finalité stratégique : Accompagner la création et le développement des entreprises de l’économie sociale et solidaire par la mise en œuvre d’outils financiers adaptés.

Contexte : La Bourgogne-Franche-Comté dispose d’atouts forts qui constituent le socle de son attractivité. Elle a amélioré son attractivité pour les investisseurs (12ème à 6ème région de France pour implanter son entreprise entre 2018 et 2021- classement des IDE – Investissements directs étrangers).

Enjeu : La région Bourgogne-Franche-Comté doit affirmer son identité économique.

Finalité stratégique : Faire de la Bourgogne-Franche-Comté un territoire attractif durablement, tant pour les habitants que les investisseurs.

Contexte : Pour faire face à la concurrence et aux évolutions de leur environnement, les entreprises doivent innover pour créer des avantages concurrentiels.

Enjeu : Les politiques de soutien à l’innovation sont nombreuses et se sont renforcées au fil des années.

Finalité stratégique : Développer la compétitivité des entreprises par l’innovation

Contexte : La Bourgogne-Franche-Comté exporte fortement  son industrie.

Enjeu : Comment avoir plus d’entreprises exportatrices régulières ?

Finalité stratégique : Développer du chiffre d’affaires et créer de la richesse sur le territoire

Contexte : Avec la loi NOTRe (Nouvelle organisation territoriale de la République) la Région est devenue la collectivité territoriale responsable sur son territoire du développement économique. Elle a la compétence exclusive pour définir des « régimes d’aides et pour décider de l’octroi des aides aux entreprises dans la région » (article L. 1511-2 du CGCT), à l’exclusion de l’immobilier d’entreprise, compétence confiée aux EPCI (Etablissement public de coopération intercommunale). Les actes des collectivités territoriales et de leurs groupements en matière d’aides aux entreprises devront également être compatibles avec le SRDEII.

Enjeu : Du fait de la loi, les compétences économiques sont imbriquées entre les intercommunalités et la Région. Dans une région où de nombreux EPCI sont peu dotés en moyens administratifs, le rôle de la Région doit être proactif.

Finalité stratégique : Coordonner et définir entre les deux échelons territoriaux, une politique publique de développement économique performante au service de la compétitivité des entreprises et de l’emploi.

Contexte : La Région Bourgogne-Franche-Comté a la responsabilité de la coordination de l’action publique en matière de développement économique et doit organiser la coopération des acteurs (entreprises, partenaires économiques, collectivités territoriales…)

Enjeu : Comment faire vivre le rôle d’orientation et de coordination confié par la loi à la Région, rôle partagé avec l’Etat ?

Finalité stratégique : Faire vivre la stratégique économique partenariale dans la durée, s’adapter aux changements et donner de la visibilité à l’action économique en Bourgogne-Franche-Comté.

Contexte : La crise sanitaire a affecté l’ensemble de l’activité économique de la Bourgogne-Franche-Comté. Malgré cela, la dynamique entrepreneuriale reste élevée.

Enjeu : Comment maintenir un niveau élevé et homogène d’accompagnement à la création d’entreprises sur l’ensemble des territoires (Pays, EPCI…)  de la région Bourgogne-Franche-Comté ?

Finalité stratégique : Contribuer à la qualité et à la pérennité des créations et reprises d’entreprises en Bourgogne-Franche-Comté

Ressources utiles

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×