Engagement #4

Favoriser la création et la consolidation de 6 000 emplois d’utilité sociale

Le secteur associatif constitue, parallèlement aux secteurs économiques classiques, un levier important de création d’emplois. Le secteur associatif répond, en outre, à des besoins essentiels pour conforter le lien social dans les territoires. Ces emplois représentent, par ailleurs, une voie d’insertion privilégiée pour certains demandeurs d’emploi.

La région s’engage donc à accompagner très fortement ce secteur , en partenariat étroit avec les différents réseaux associatifs et les autres collectivités, en se fixant l’objectif ambitieux d’accompagner la création et la consolidation de 6 000 emplois d’utilité sociale.

Pour permettre la création et la consolidation de ces 6000 emplois d’utilité sociale, la région a déjà identifié trois leviers dans des secteurs jugés prioritaires :

  • le soutien aux emplois associatifs de l’économie sociale et solidaire, en particulier dans le secteur de l’aide à domicile et de l’insertion par l’activité économique ;
  • le soutien aux emplois associatifs, notamment partagés, en particulier dans les domaines de la culture, du sport, de la solidarité et de l’environnement ;
  • le soutien aux emplois d’accompagnateurs dans les transports scolaires, dont le rôle participe à la consolidation d’un service public de qualité et qui pourront être partagés avec des structures associatives et/ou des collectivités en fonction des spécificités des territoires.

Sur l’ensemble de ces sujets, la région a l’ambition d’engager un dialogue exigeant avec les interlocuteurs concernés, pour construire ensemble une ingénierie de projet adaptée et des modalités d’intervention conformes aux besoins spécifiques locaux.

La région cofinancera 6 000 emplois d’utilité sociale pour soutenir le monde associatif et conforter le lien social dans les territoires. »

3 contributions

vetter geneviève

soutenir ces emplois ! concernant les aides personnalisées et à domicile : privilégier la formation et l'ouverture de ces personnels : quand je suis arrivée dans le sud de l'Yonne il y a presque 25 ans, les femmes non formées, entre 35 et 40 ans ne pouvaient espérer que des emplois en maison de retraite, de serveuse ou de femme de ménage (y compris dans les établissements scolaires où l'une n'a pu obtenir un contrat correct qu'après avoir enchaîné des contrats de 6 mois avec interruptions entre les contrats... les parcours de formation de ces femmes avaient ét très déficients, mais rien ne leur était offert, alors que leur expérience de vie les avaient amenées à une maturité évidente qui leur aurait mérité d'avoir accès à un élargissement de leurs compétences et de leur quaité de vie - je dis "au plan non matériel" !!!

COLIN Frédéric

Aider les collectivités locales en leur mettant à disposition des emplois associatifs pour du travail dans l'entretien et la sauvegarde de l'environnement de notre belle région :
- entretien des chemins ruraux (élagage et rebouchage des des trous, ramassage des détritus abondants ... canettes, bouteilles, papiers) utiles aux randonnées piétonnes et cyclables
- entretien et nettoyage des rives des ruisseaux et rivières, et des lacs, autant sur les parties accessibles à pied que celles accessibles en canoë/kayak
- dégagement des points de vue sur les sites touristiques et aux abords des chemins de grande et petite randonnée
- entretien et balisage des sentiers pédestres et des passes à kayak sur les rivières
- entretien et nettoyage des barrages sur les rivieres

Brigitte BAIN

plus l’emploi en faveur de la société sera multiplié meilleure sera la qualité de vie dans la région

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×