Economie Sociale et Solidaire

Faîtes connaître votre initiative exemplaire !

Vous êtes une structure de l’économie sociale et solidaire (association, coopérative…) qui porte un projet ou une initiative conforme aux valeurs de l’économie sociale et solidaire en Bourgogne-Franche-Comté ?

Présentez votre candidature du 3 juin au 16 septembre 2024 !

En 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté organise un appel à projets Économie Sociale et Solidaire (ESS) dans le but de valoriser les initiatives exemplaires et/ou innovantes, porteuses de valeurs et des succès de l’ESS en Bourgogne-Franche-Comté, que ces initiatives soient récentes ou plus anciennes.

Avec une dotation globale de 22 000 euros octroyée par la Région Bourgogne-Franche-Comté, sept prix seront décernés : cinq prix de 3 600 euros pour reconnaître l’excellence et la réussite de projets en développement, et deux prix de 2 000 euros pour donner un coup de pouce à des projets prometteurs. Ces prix visent à soutenir votre projet et contribuer à son développement durable.

Avec cette démarche, la Région souhaite distinguer des projets, encourager le développement de l’ESS sur son territoire, et donner davantage de visibilité aux initiatives régionales. Ainsi, cet appel à projets est l’occasion d’informer le grand public sur les réalisations et sur les potentialités économiques des entreprises de l’ESS.

Pour participer, remplissez le formulaire d’inscription ci-dessous

N’hésitez pas à relayer cette information autour de vous.

 

Règlement de l’appel à projet ESS 2024

En 2023, la Région Bourgogne-Franche-Comté à organisé un appel à projets Économie Sociale et Solidaire (ESS) dans le but de valoriser les initiatives exemplaires et/ou innovantes, porteuses de valeurs et des succès de l’ESS sur son territoire, voici les projets retenus pour cette édition :

Les lauréats 2023

La Région a organisé la 16e édition du concours régional de l’Economie sociale et solidaire (ESS) dans le but de valoriser les initiatives exemplaires et/ou innovantes, porteuses de valeurs et des succès de l’économie sociale et solidaire (ESS) en Bourgogne-Franche-Comté.
Lancé en 2007, ce concours a pour objectif de distinguer des projets exemplaires situés en Bourgogne-Franche-Comté dans le domaine de l’économie sociale et solidaire, d’informer le grand public sur les réalisations et sur les potentialités économiques des entreprises de l’ESS par l’exemple. Les structures qui postulent à ce concours sont des associations, coopératives, fondations, mutuelles ou entreprises commerciales situés en Bourgogne-Franche-Comté depuis au moins un an et qui répondent aux valeurs de l’économie sociale et solidaire telles que définies par la loi du 31 juillet 2014 relative à l’ESS.
Avec une dotation globale de 22 000 euros octroyée par la Région Bourgogne-Franche-Comté, six prix ont été décernés : cinq prix de 4 000 euros et un prix « coup de coeur du jury » pour un projet en développement de 2 000 euros.
– 48 dossiers éligibles ont été étudiés – par un jury de 12 acteurs et experts régionaux de l’ESS.

Apach évasion : association  ( Métabief 25)

Objet social : Organiser, promouvoir, développer les activités physiques et sportives de pleine nature sous forme de loisir ou de compétition pour les personnes présentant un handicap moteur, mental ou sensitif et de toutes autres personnes à mobilité réduite.

projet identifié : journées répit aux familles dont leur enfant est autiste.

 

La fabrique à aventures : association ( Lons le saunier 39  )

Objet social : Promotion et sensibilisation à l’esprit d’aventure et ses bienfaits

Projet : aventurothèque

 

Tente beauté mobile :  association (Besançon 25)

objet social :  association caritative offrant la possibilité à des personnes en situation de fragilité sociale, physique et/ou psychique de bénéficier de soins de socioesthétique, de coiffure et de conseils en image, pour qu’elles reprennent confiance en elles et en leurs capacité socio-professionnelles.

 

Épi cerise :  association (Vesoul 70)

Epicerie solidaire et ébénisterie porteuse d’un ACI

projet identifié : LOBO’TECH

 

Pompes funèbres coopératives : SCIC (Dijon 21)

Objet social : le service extérieur des pompes funéraires comprenant toutes opérations contribuant à l’accompagnement, l’organisation et la réalisation des obsèques,  l’offre de formules de financement d’obsèques, la vente d’objets funéraires (plaques funéraires, emblèmes religieux, fleurs, travaux divers d’imprimerie et de la marbrerie funéraire), et toutes activités annexes, connexes ou complémentaires s’y rattachant directement ou indirectement, ainsi que toutes opérations civiles, commerciales, industrielles, mobilières, immobilières, de crédits, utiles directement ou indirectement à la réalisation de l’objet social.

 

Et le prix coup de cœur :  Les petites cantines de Mâcon 71 (association)

Objet social : Cantine de quartier, associative, participative et ouverte à tous

 

Le palmarès 2021 a été dévoilé, jeudi 20 janvier 2022, lors de la Conférence régionale de l’économie sociale et solidaire entièrement organisée en format dématérialisé. Cette conférence a réuni près de 300 acteurs du secteur pour échanger sur le thème de l’économie de proximité.

Revoir la conférence régionale de l’économie sociale et solidaire 2022

 

Quatre projets innovants ont été récompensés par un jury composé d’acteurs économiques. Ils ont remporté un prix de 4 000 €. Le jury a aussi désigné un « coup de cœur » qui remportait un prix de 2 000 €.

Les lauréats

  • Le collectif « Comme un gant » d’Orgelet (39) pour son projet de tiers lieu culturel itinérant dans le Jura.
  • L’association « Melting Popote » de Salornay sur Guye (71) pour la gestion d’un laboratoire de transformation alimentaire partagé et élaboration de repas en filière courte pour des cantines scolaires de proximité.
  • L’association Economie Solidarité Partage de Tournus (71) pour son projet « De la graine à l’assiette » : chantier d’insertion de maraichage biologique qui permet d’approvisionner l’épicerie sociale et solidaire gérée par l’association, des magasins bio et des particuliers.
  • La Fabrique Ethique à Surgy (58) qui a développé une guinguette en zone rurale.

Prix spécial du jury

  • ABB reportages à Dijon (21) pour son projet « Tango pour les Aînés » ateliers de tango thérapeutique pour les personnes âgées, avec réalisation des supports audiovisuels mis au service de la recherche médicale, notamment sur la maladie d’Alzheimer.
Au regard du contexte sanitaire, économique et social, la Région a tenu – plus que jamais – à organiser cette année encore son concours régional de l’économie sociale et solidaire. Objectif : valoriser les initiatives exemplaires et/ou innovantes, porteuses des valeurs et des succès de l’ESS. Le palmarès 2020 a été dévoilé, vendredi 27 novembre, lors des « Journées de l’économie autrement » organisées en ligne par Alternatives économiques.

Dans ce contexte particulier, les structures de l’ESS se sont fortement mobilisées notamment durant le confinement. Leurs missions ont pu être maintenues afin de garantir le lien social et les solidarités locales auprès des plus fragiles (aide à domicile, livraison de repas…). Les entreprises d’insertion ont également su se diversifier et innover en trouvant de nouvelles activités comme la fabrication de masques alternatifs.

Le concours régional de l’ESS est l’occasion de découvrir toute la richesse locale des projets de ces  entreprises d’un autre genre, nombreuses cette année à présenter leurs activités « habituelles » et leurs « adaptations COVID ». Parmi les 42 candidatures en lice, cinq lauréats ont été mis à l’honneur et récompensés par la Région. La cérémonie de remise des prix s’est tenue en visio.

Les lauréats

Cette association d’éducation populaire, créée en 2005, porte la seule école de cirque installée dans la Nièvre. Elle a pour mission de participer au développement corporel, psychique, psychologique et artistique des enfants, jeunes et adultes – y compris en situation de handicap –  grâce aux arts du cirque. Des ateliers hebdomadaires et ponctuels sont proposés et de nouvelles disciplines circassiennes sont en cours de développement. L’association souhaite désormais se doter d’un chapiteau-école pour ses cours et ses spectacles. Un budget participatif est prévu à cet effet.

 

Depuis 2018, l’association « La Furieuse » promeut l’éducation populaire, la culture, la citoyenneté et le lien social au sein du café-restaurant solidaire et culturel Le Pixel à Besançon. Le restaurant solidaire a rapidement trouvé sa clientèle, avec ses produits locaux et sa tarification solidaire. Les bénévoles organisent des événements culturels et d’éducation populaire, gratuits et ouverts à tous, en lien avec les associations locales.
a crise sanitaire a renforcé la volonté de l’association de faire du Pixel un levier de transition écologique : un festival en ligne a été organisé pendant le confinement, avec des « apéros bonne nouvelle » et des conférences sur l’anthropocène.

 

Il s’agit d’un service de livraison à domicile 5j/7 pour les personnes âgées, isolées, à mobilité réduite et  handicapées, assuré par des triporteurs à assistance électrique. L’association permet ainsi à des personnes en perte d’autonomie de rester à domicile et d’éviter la dénutrition chez les personnes âgées, facteur aggravant en période COVID.
Les triporteurs assurent la livraison des courses alimentaires, colis, médicaments… Le confinement a confirmé l’intérêt du service pour le territoire. La livraison en triporteurs à assistance électrique permet un service réactif, moins encombrant et moins polluant qu’un service de livraison classique. L’association a recruté des livreurs en « parcours emploi compétences », ce qui favorise l’insertion professionnelle de personnes éloignées de l’emploi.

 

L’association En-Jeux a créé Résolud’, un centre d’activités ludiques et de soins en Charolais-Brionnais pour l’accueil collectif d’enfants dys ou « atypiques », en difficulté de communication et/ou d’apprentissage (handicapés ou non) et pour qui une scolarité à temps plein en milieu ordinaire est complexe. Objectif : assurer l’épanouissement de l’enfant et le bien-être de la famille. Ce centre est ouvert depuis octobre 2019 à Paray-le-Monial. Il favorise l’inclusion, la socialisation et l’épanouissement des enfants fragilisés et handicapés. Il contribue aussi à la mise en place d’actions de lutte contre l’illectronisme, un enjeu majeur et amplifié avec le confinement.
L’association a prévu une tarification différenciée sur critères sociaux et une caisse d’aide financière pour les familles les plus démunies, pour assurer la mixité sociale.

 

PRIX SPÉCIAL DU JURY

L’association a créé une structure d’accompagnement pour héberger des jeunes femmes en situation de précarité, avec leurs enfants, et favoriser leur insertion professionnelle. Un parcours de deux ans est prévu pour leur permettre d’acquérir une autonomie financière, sociale et citoyenne.
À partir de septembre 2021, La Maison de Jeanne accueillera entre sept et dix familles à Danjoutin, dans des appartements rénovés. La création d’une micro-crèche, avec des horaires adaptés, facilitera le retour à la formation ou à l’emploi des jeunes mamans.

Ressources utiles

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×