Débats du Festival des solutions écologiques

La Région s’est associée à Libération le temps d’une semaine débat à Besançon les 8, 10 et 11 septembre 2021.

Philosophe, sociologue, paléoanthropologue, psychanalyste, historien, artiste, biologiste, médecin… ont échangé sur l’environnement, la biodiversité et l’adaptation au changement climatique 

La Ville de Besançon a organisé des visites de projets exemplaires samedi 11 septembre au matin (désartificialisation d’une cour d’école, rénovation de gymnases, visite des serres municipales…).

Pourquoi est-ce si difficile de changer nos habitudes ?

samedi 11 septembre – La RODIA – Besançon

Nous subissons déjà les effets du changement climatique mais avons pourtant du mal à amorcer une vraie transition. Comment expliquer nos contradictions ?

Discussion avec

  • Roland Gori, psychanalyste (excusé),
  • Pascal Picq, paléoanthropologue,
  • François Jarrige, historien – tous les trois ont interrogé notre rapport au progrès -,
  • Laure Noualhat, journaliste et écrivain, elle s’intéresse notamment au phénomène d’éco-anxiété.

 

 

Quelle place pour la nature dans nos vies ?

samedi 11 septembre – La RODIA – Besançon

Autour de nous, la nature s’est retirée, elle est devenue silencieuse et polissée. Comment renouer avec notre essence sauvage ?

Autour de nous, la nature s’est retirée, elle est devenue silencieuse, comment réenchanter ce compagnonnage ? Ce thème a été abordé avec Béatrice Neel, directrice du parc naturel régional du Haut-Jura, l’artiste plasticienne et écrivaine Claudie Hunzinger, toute son œuvre est traversée par ce rapport sensible à la nature ; David Le Breton, anthropologue et sociologue, il nous invite à ralentir, observer et écouter, ce que fait d’ailleurs le bio-acousticien Olivier Adam, spécialiste des sons émis par les cétacés

  • Béatrice Neel, directrice du parc naturel régional du Haut-Jura,
  • Claudie Hunziger, artiste plasticienne et écrivain, toute son œuvre est traversée par ce rapport sensible à la nature,
  • David Le Breton, anthropologue et sociologue, il nous invite à ralentir, observer et écouter comme
  • Olivier Adam, bio acousticien, spécialiste des sons émis par les cétacés.

 

Santé et biodiversité, un destin lié ?

samedi 11 septembre – La RODIA – Besançon

Quels sont les liens entre les virus émergents et notre impact sur l’environnement ?

Pour répondre à cette question, nous avons invité 

  • Pierre-Henri Gouyon, biologiste, professeur au muséum national d’histoire naturelle,
  • Jean-François Guégan,  écologue, il travaille sur les relations entre santé et environnement
  • Camille Besombes, médecin, elle mène ses recherches en épidémiologie des maladies infectieuses émergentes à l’institut Pasteur
  • Patrick Giraudoux, professeur à l’université de Franche-Comté, il s’intéresse aux conflits entre humanité et faune sauvage

 

 

 

Génération Z, génération climat ?

 

vendredi 10 septembre – Lycée Nodier – Besançon

  • Marie Desplechin est une écrivaine engagée pour le climat.
  • Léna Lazare est porte-parole du mouvement Youth for Climate France, elle incarne cette jeunesse écolo, radicale et a quitté l’université pour suivre une formation agricole.
  • Emilie Gauthier est archéologue, spécialiste du changement climatique à l’université de Bourgogne-Franche-Comté.

Ensemble, elles ont engagé la discussion avec les élèves du lycée de Dole : comment vont-ils, quels sont leurs idéaux, leurs projets, leurs attentes dans un contexte de crise écologique, économique et sanitaire ?

 

Transition écologique, on démarre au niveau local ?

 

mercredi 8 septembre – La Citadelle – Besançon

Pour en débattre, nous avons réuni

  • Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté,
  • Thierry Paquot, philosophe de l’urbain
  • Jacques Lévy, directeur de la chaire «intelligence spatiale» de l’université polytechnique des Hauts-de-France, lauréat du prix Vautrin-Lud, considéré comme le Nobel de géographie.

 

La Ville de Besançon s’associe au Festival des solutions écologiques et vous propose une série de visites de projets exemplaires. Attention réservation obligatoire pour certains sites.

Pass sanitaire obligatoire.
Présentations et visites gratuites (sauf à la Citadelle : billets d’entrée).
Privilégier le co-voiturage, le transport en commun, les modes doux pour se rendre sur les sites.

1. Méthanisation : ouverture de la vanne de gaz « vert » à la station d’épuration de Port Douvot

  • Accès : 15 Chemin d’Avanne à Velotte.
  • Position GPS de la station d’épuration 47°12’16’’N 5°59’24’’E.
  • Visite du site (30 minutes) – 5 visites de 9h30 à 11h30
  • Gratuit.
  • Inscriptions obligatoires avant le 8 septembre : eau@grandbesancon.fr
  • Direction Eau & Assainissement

Renouvellement des équipements de méthanisation (élimination des boues). Production d’un biogaz utilisé pour le chauffage dans le réseau de la ville (économie circulaire).

Si d’autres unités régionales d’injection produisent actuellement du gaz renouvelable, Grand Besançon Métropole est la première à réaliser un projet de cette nature sur la région Bourgogne-Franche-Comté.

 

2. Désimperméabilisation d’une cour d’école à l’école Pierre Brossolette

  • Accès : 35 Avenue de Montrapon
  • Présentation visite du chantier en cours (1 heure) – 3 Visites à 9h30, 10h30, 11h30
  • Gratuit.
  • Inscriptions obligatoires avant le 8 septembre : animations.dbev@besancon.fr
  • Direction Biodiversité Espaces Verts

Présentation de l’opération de désimperméabilisation de la cour d’école Brossolette : démarche méthodologique, travaux (matériaux perméables, coin nature partagé, infiltration à la parcelle), concertation – participation des usagers au projet mise en place, dynamique sur le quartier, partenariat avec l’Agence de l’eau,…

+ Présentation des Parcours de transition éco écoles

Le concept consiste à accompagner une école à aborder de manière approfondie une des 8 thématiques (Alimentation, Biodiversité, Climat, déchet, Eau, Energie, Santé, Solidarité) grâce aux services techniques de la Ville, des associations ou prestataires locaux. Il s’agit, à travers un projet d’établissement, de mobiliser les enfants (scolaires et périscolaires) autour d’une thématique qui sera abordée de manière transversale et complète grâce aux enseignants et au intervenants extérieurs. Avec l’Association Terragir porteuse du projet à titre national.

 

3. Forêt de Chailluz, forêt citoyenne

  • Petite école dans la forêt
  • Accès : Hameau des Grandes Baraques
  • Accueil en continu
  • Gratuit
  • Direction Biodiversité Espaces Verts

Présentation de la démarche Besançon Naturellement forestière et conseil de la forêt.

Fonctionnement de l’instance, objectifs, document d’objectifs produits, approche participative innovante.

4. Rénovation énergétique des bâtiments – Complexe sportif Michel Vautrot

 

  • Accès : Gymnase de La Malcombe – 17 Avenue François Mitterrand
  • Tramway lignes T1 ou T2- arrêt Malcombe
  • Accueil en continue sur le stand dédié
  • Gratuit.
  • Direction Maîtrise de l’Energie et Département Architecture et Bâtiments

 

Présentation des chantiers de réhabilitation thermique en cours dans 4 gymnases de la Ville de Besançon : Malcombe, Saint-Claude, Orchamps, Annexe du Palais des sports.

Chantiers représentatifs de la transition énergétique avec des solutions performantes et utilisant des matériaux biosourcés moins impactant pour l’environnement.

Thèmes abordés : isolation, photovoltaïque, énergies renouvelables, ventilation, matériaux biosourcés, biodiversité. 

5. Impact sur le monde marin à la Citadelle de Besançon 

  • Accès : Citadelle de Besançon
  • Ligne de bus Ginko Citadelle au départ du parking Chamars
  • Exposition  « Du Poisson, avec modération ? »
  • Entrée Citadelle : adulte 10,90 €
  • Réduit et enfant 8-17 ans 8,80 € enfant 4-7 ans 5,10 €
  • Exposition et animation incluses dans le billet d’entrée.
  • Direction La Citadelle

Une exposition ludique pour apprendre les gestes simples qui permettent de réduire notre impact sur le monde marin.

Étude et diffusion des connaissances, conservation des collections, valorisation du patrimoine scientifique et naturel, conservation d’espèces et de leur milieu, éducation, recherche, bien-être animal… les missions du Muséum de Besançon sont pour le moins nombreuses et diversifiées ! Et pour cause, il s’articule autour de deux pôles complémentaires qui vous permettront de mieux comprendre la biodiversité, sa richesse et sa fragilité.

 

En + l’après-midi 14h30 > Visite commentée de l’exposition avec une médiatrice scientifique : échange et réponses aux questions sur cette thématique. Avec billets d’entrée.

 

 

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×