Journée citoyenne – Mobilités en milieu rural – Samedi 2 mars 2019

Samedi 2 mars, une centaine de citoyens se sont réunis à Amblans-et-Velotte (70) et à Corbigny (58) pour réfléchir aux mobilités en milieu rural.

Quelles mobilités dans nos territoires ruraux ? Telle était la thématique posée, samedi 2 mars, lors de la journée citoyenne organisée par la Région Bourgogne-Franche-Comté. 48 citoyens se sont réunis à Amblans-et-Velotte, en Haute-Saône, et 53 autres à Corbigny, dans la Nièvre, pour réfléchir à la question. La journée a été divisée en deux temps. Le matin, les participants se sont d’abord interrogés sur leurs pratiques : combien de kilomètres ai-je parcourus avec mon véhicule depuis trois semaines ? Quel budget y ai-je consacré ? Quels sont les avantages et les inconvénients de mon mode de transport ? Les débats ont été nourris de plusieurs interventions:

Amblans-et-Velotte

  • Laëtitia Martinez, vice-présidente de la Région en charge de la citoyenneté et des sports
  • INSEE : Marie-Laure Monteil, cheffe du Service Etudes et Diffusion
  • AMRF : Jean-Paul Carteret – président de l’Association de Haute-Saône des maires ruraux de France (AMRF), maire de Lavoncourt et vice-président du bureau national de l’AMRF
  • CEREMA : Maxime Jean – Cerema Centre-Est (entre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement)

Corbigny

  • Michel Neugnot, vice-président de la Région en charge des mobilités
  • INSEE : Moïse Mayo, directeur régional
  • AMRF : Jany Siméon, président de l’Association de la Nièvre des maires ruraux de France (AMRF), maire de La Chapelle Saint-André et président de la Communauté de communes Haut-Nivernais-Val d’Yonne
  • Pays Nivernais Morvan : Fabien Bazin, vice-président du Pays Nivernais Morvan, maire de Lormes et  Anne Algret-Georges, directrice du Pays nivernais Morvan.

 

Un avis citoyen émergera avant fin mars
L’après-midi, les 100 citoyens, dont la moitié avaient été tirés au sort, l’autre moitié étant constituée de volontaires, ont planché sur les solutions alternatives à la voiture. Pas simple en milieu rural ! Certains ont travaillé sur le co-voiturage. D’autres sur l’auto-partage, le transport à la demande, les mobilités douces … Un « avis citoyen » émergera de cette journée et sera porté à la connaissance des élus régionaux : « Nous voulons que l’action de la Région soit conçue avec les habitants, a commenté Marie-Guite Dufay, la Présidente de la Région ; Les résultats de ces débats nous permettront  d’affiner  les solutions et les dispositifs dédiés pour mieux se déplacer en milieu rural. » La synthèse de cette journée devrait être présentée aux élus lors de l’assemblée plénière du 29 mars.

La mobilité en Bourgogne-Franche-Comté, en chiffres :

  • 140 000 élèves concernés par le transport scolaire
  • 61 000 voyages/jour sur le réseau TER
  • L’usager paie 25 % du coût réel d’un trajet en train
  • 204 gares et haltes TER desservies
  • 1951 km de lignes TER
  • 530 trains par jour en semaine
  • 200 circulations d’autocars régulières par jour
  • 602,6 millions d’€ de budget consacré aux transports en 2019

 

CONTRIBUTION

Vous souhaitez uniquement déposer une contribution.

Contribution journée citoyenne "Mobilités en milieu rural"

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Sur les 100 citoyens participants aux deux ateliers, 50 étaient tirés au sort et 50 issus du volontariat sur cette page. Un panel de 100 personnes représentant la diversité des habitants de Bourgogne-Franche-Comté a ainsi été composé aléatoirement.

Indemnisation et remboursement des frais de transport

La Région s’engage à :

  • indemniser chaque citoyen à hauteur de 70€
  • rembourser vos frais engagés pour venir à Amblans-et-Velotte et Corbigny sur la base de vos frais réels.

 

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×